lundi 9 février 2009

Dans les ténébres du siècle des lumières


Tout a commencé par un malencontreux accident: la rencontre dans une boite de rangements entre des croates et des comtes-vampires.....ajoutons à celà diverses gammes de figurines consacrées à une Seconde guerre mondiale alternative et l'idée d'une Guerre de sept ans mâtinée de fantastique était née.....du "Age of reason Horror" en quelque sorte.


Le message publié par l'ami Timur sur son blog a relancé mon intérêt pour ce sujet et m'a poussé à coucher mes idées sur le papier.

En attendant que la chose prenne forme et que je puisse l'illustrer par quelques photos de figurines, voici déjà une chronologie secrète de la première partie du conflit:

1754 : Louis XV crée le Secret du Roi ou Cabinet noir dirigé par le prince de Conti.
15 Février 1755 : Entretien secret à Vienne entre le comte Bathory du banat de Transylvanie et la reine Marie-Thérèse d’Autriche. Suite à cette discussion, il semble que la reine et ses conseillers aient envisagé la possibilité d’une nouvelle guerre contre la Prusse.


29 Aout 1756 : Fréderic II prends de cours les autrichiens et leurs alliés et déclenche les hostilités lorsque ses troupes envahissent la Saxe.


Hiver 1756 : Les troupes prussiennes stationnées en Saxe subissent le harcèlement incessant de petits partis d’autrichiens. Dans sa correspondance, Fréderic II parle du « diable Bathory et de ses pandours ».


3 Décembre 1756 : Hans Bherwess, un médecin de Francfort est emprisonné pour « vol de cadavres et sorcellerie ».


6 Mai 1757 : Bataille de Prague. Le comte Bathory est grièvement blessé. Plutôt que de le confier aux médecins de Charles de Lorraine, ses serviteurs le ramènent dans son château des Carpathes.


25 Mai 1757 : A la demande du prince de Conti, Voltaire rencontre la tsarine Elisabeth et le vice-chancelier Bestoujev-Rioumine. Rien ne filtre de l'entretien mais, peu après, plusieurs conseillers personnels de la tsarine sont emprisonnés.


18 Juin 1757 : Bataille de Kolin. Le comte Bathory a rejoint l’armée de Daun. Au cours de la bataille, les croates tiennent la chênaie de Kolin. Tous les bataillons prussiens envoyés prendre cette position sont anéantis. Les rares officiers survivants sont dégradés et versés dans les Freikorps. Les prussiens retraitent en Silésie.


12 Juillet 1757 : Le docteur Bherwess est libéré, avant d’avoir été jugé, sur ordre de Fréderic II et entre au service du roi.


30 Aout 1757 : L’armée russe bat les prussiens à Gross-Jagersdorf en Prusse orientale mais ne profite pas de son avantage pour envahir la Prusse. Le général russe Rumyantsev invoque une baisse de moral de ses troupes.


15 Octobre 1757 : Les pandours russes du colonel Mikulich, corps nouvellement créé, rejoignent l’armée de Rumyantsev. Ils sont accompagnés d’un groupe de popes orthodoxes.


5 Novembre 1757 : Frédéric II défait sévèrement les français et leurs alliés allemands à la bataille de Rossbach. Des agents du Cabinet noir réussissent à rallier les régiments suisses Wittemer et Diesbach qui empêchent une déroute totale de l’armée. Suite à la bataille, ces régiments sont licenciés avant d’être reconstitués avec de nouvelles recrues. De nombreux soldats du régiment de Diesbach sont cependant enrôlés dans le Cabinet noir.


5 Décembre 1757 : Fréderic II écrase l’armée autrichienne à la bataille de Leuthen. Il semble que les troupes autrichiennes tenant Leuthen aient été prises à revers par l'ennemi depuis le village et mises en fuite ce qui a provoqué l’effondrement de toute la ligne de bataille autrichienne.

4 commentaires:

John a dit…

Very unique blog.
Fantastic pictures.

Please visit:

http://baliholiday-view.blogspot.com

Keep blogging.
Good day.

Timur le lent a dit…

ça le fait ça le fait... excellente idée Siab' ! il va falloir qu'on teste ça ...

Nicofig a dit…

Bien bien. Vivement la suite

abdul666 a dit…

Intéressant et prometteur!
Un très heureux accident au contraire...
Votre 'chronologie alternative' pleine d'indications suggestives nous met l'eau à la bouche.

Jean-Louis